Entretien

Comment réagir si le voyant moteur s’allume sur Jumpy ?

Le tableau de bord de votre Jumpy détient un grand nombre d’informations, dont les témoins. Ces voyants lumineux sont intégrés pour de multiples raisons, que ce soit dans l’objectif de vous signaler une anomalie mécanique, une ceinture de sécurité mal attachée ou bien encore pour vous exposer une avarie d’ordre électrique pour prendre un exemple. Quand l’un de ces voyants apparaît, ceci n’est pas obligatoirement le signe d’une mauvaise nouvelle. Toutefois, si le voyant moteur s’allume sur Jumpy, toute votre attention devra être de la partie. Comme vous le découvrirez, le voyant moteur attire l’attention sur le fait qu’un souci lié à la mécanique ou qu’un problème en lien avec l’électricité a été mis au jour, et que ce souci peut être d’une gravité variable.

Qu’est-ce que le voyant lumineux moteur sur Jumpy ?

Le témoin moteur sur Jumpy est effectivement le plus célèbre, et il est aussi le plus redouté. Ainsi, quand il s’enclenche, ceci définit qu’une anomalie d’ordre mécanique a été reconnu par votre auto. Même s’il ne sert à rien de céder à l’angoisse, la mise en route du voyant moteur sur Jumpy vous contraindra à effectuer un certain nombre de vérifications, et à priori certaines remises en état. Pour finir, gardez également en tête que ce témoin peut s’allumer soit en rouge, soit en orange. Il s’agit dans ce cas précis d’indicateur de couleur ayant vocation à vous expliquer l’envergure du souci qui a déclenché la mise en route du voyant moteur sur Jumpy.

Sur votre Jumpy, le voyant moteur apparaît comme un bloc moteur. Par moments, il n’est pas impossible qu’un message complémentaire soit affiché, comme « à surveiller » ou « vérifier voiture ». Dans une grande partie de tous les cas de figure, gardez en permanence à l’esprit que dès lors que le voyant moteur Jumpy se met en marche, il n’est pas recommandé de faire comme si de rien n’était. Comme tout dysfonctionnement en rapport avec la mécanique, si vous vous obstinez à solliciter votre voiture sans le régler, il pourrait devenir plus grave et entraîner des conséquences plus importantes. Plus bas dans la page, on pense qu’il est important de vous indiquer pour quels motifs le témoin moteur s’illumine sur Jumpy.

Qu’est-ce qui justifie que le voyant moteur se met en marche sur Jumpy ?

Multiples sont les causes qui justifient que le voyant moteur s’enclenche sur Jumpy. Découvrez différentes justifications susceptibles de vous aiguiller vers l’origine du souci. Sachez malgré tout que si vous avez en votre possession une valise de contrôle, vous n’aurez qu’à la raccorder à la prise pour valise diagnostic de votre Jumpy dans le but de détecter dans les plus brefs délais le dysfonctionnement. Et pour cause, ce type d’équipement est aussi utile pour chaque propriétaire de voiture que le décrassant de moteur diesel.

Tout d’abord, la mise en route du voyant moteur sur Jumpy peut être justifié par un souci mécanique ou par un souci d’ordre électrique :

  • L’unité de commande moteur de votre Jumpy peut fonctionner anormalement ou pourrait être HS. Le plus fréquemment, exclusivement la connexion entre le capteur et le boîtier de servitude moteur est cassée. Il vous faudra juste effectuer un remplacement du faisceau correspondant.
  • Ce sont de multiples capteurs ou sondes qui peuvent avoir un dysfonctionnement, comme le capteur de pression de suralimentation, le capteur de pression ou de l’AAC par exemple. En outre, l’allumage du voyant moteur sur Jumpy est susceptible de s’expliquer par un souci qui a un lien avec la mécanique :
  • Le dispositif antipollution, la vanne EGR, le filtre à particules ou le pot d’échappement catalytique peuvent être détériorés, trop encrassés ou hors service.
  • Dans le cas où vous ressentiriez des à-coups lorsque vous conduisez, le témoin moteur sur Jumpy peut révéler qu’il y a un souci au niveau des injecteurs ou de la pompe rotative.
  • Certaines pièces mécaniques de votre Jumpy sont peut-être juste encrassées. De manière globale, un décalaminage par un professionnel suffit afin de régler le problème et pour vous prémunir contre le fait d’être obligé de changer les pièces concernées.

Quelles sont les différences entre le voyant lumineux moteur de couleur rouge et orange sur Jumpy ?

Le témoin moteur de votre Jumpy peut faire leur apparition de deux coloris différents. Il est de fait primordial d’interpréter la justification de ces 2 couleurs.

Pourquoi le voyant lumineux moteur Jumpy s’illumine en orange ?

Si le voyant moteur Jumpy s’illumine en orange, cela vous révèle que le dysfonctionnement n’est pas urgent, même s’il mérite tout de même votre attention. Dans un cas pareil, vous pouvez encore rouler, en restant alerte bien sûr. Mais il vous faudra tout de même veiller à résoudre le souci le plus tôt possible afin qu’il ne prenne pas davantage d’ampleur. Le témoin lumineux moteur de couleur orange sur Jumpy peut donc juste indiquer un dysfonctionnement peu important n’impactant pas forcément l’efficacité de votre véhicule.

Pourquoi le témoin lumineux moteur Jumpy s’allume en rouge ?

Dans le cas où le voyant moteur Jumpy s’enclenche en couleur rouge, les problématiques peuvent être plus difficiles. Par conséquent, ce voyant vous fait savoir alors que le problème est sérieux, et qu’il requiert votre prudence. Mais ce n’est pas tout, des performances amoindries de la voiture peuvent arriver. Donc, dans le cas où le voyant moteur se met en route en couleur rouge sur Jumpy, n’allumez pas celle-ci. Rassurez vous quant au fait la provenance de la panne et effectuez la remise en état vous-même, ou sollicitez votre garagiste.

Découvrez également : Pourquoi le voyant injection à contrôler s’allume sur Renault Clio 3 ?